Editorial

N°368

En parleront-ils ?

Dans une rentrée politique déjà sous l'éclairage des prochaines élections présidentielles et législatives, quelle sera la place des institutions locales et de leurs finances ? Le sujet, guère présent dans les projets des candidats déclarés, n'est pas prioritaire pour les citoyens et se prête mal à de clinquantes promesses. L'attention des élus locaux et de leurs associations est accaparée par la discussion du projet de loi 3DS auquel le Sénat a donné quelques couleurs, dont résulteront de réels changements sur la diversification et la distribution des compétences entre collectivités, en laissant cependant bien des problèmes essentiels.

Après un mandat placé sous le signe de la pause dans les réformes locales, hors le tardif projet 4 D devenu 3 DS et des annonces sans suite sur une fusion de départements ou un pacte girondin en 2018, le président sortant choisira-t-il maintenant de lancer une audacieuse refondation des institutions territoriales ? Presque 20 ans après la rév (...)

Lire la suite

Tous les articles de la rubrique Editorial