Editorial

N°356

Pour une politique écologique : des instruments économiques ou réglementaires ?

Les politiques de l'environnement sont des politiques économiques, différentes, mais substantiellement de nature économique : elles ont des coûts et visent à créer ou conserver des biens collectifs. Leur légitimité réside dans leur efficacité prouvée : les atteintes à l'environnement régressent... ou non. Dans cette économie principalement non marchande, où les bénéfices sont souvent lointains, les calculs monétaires sont discutables car ils dépendent de méthodologies complexes. Elle tire donc sa rigueur d'autres sources en appuyant ses modèles sur la connaissance scientifique de ce qui est nuisible et des corrections à appliquer. En cela elle s'écarte de l'économie de marché fondée sur les préférences individuelles des agents. Pour autant, elle n'est pas déliée de l'obligation de démontrer que la balance entre les gains écologiques et les coûts économiques et sociaux est positive, calcul parfois refusé au nom d'arguments moralistes, voire dogmatiques. Les choses changent en  (...)

Lire la suite

Tous les articles de la rubrique Editorial