Ce mois-ci
Editorial

Verdissez, verdissez, il en restera toujours quelque chose !

Les préoccupations environnementales et la lutte contre le changement climatique sont devenues un aspect majeur de la gestion publique locale. Dès lors, les finances locales sont l'objet d'efforts de « verdissement ». La construction d'un budget local devrait être un moment de réflexion permettant d'orienter les dépenses vers la transition écologique. Pour l'État, l'établissement d'un « budget vert » est une obligation en vertu de la loi de finances pour 2020. Depuis le 1er janvier 2024, les communes de plus de 3 500 habitants, leurs groupements mais aussi les établissements publics locaux de plus de 3 500 habitants, la métropole de Lyon, la collectivité de Corse, la collectivité territoriale de Martinique et celle de Guyane, doivent produire une annexe spécifique au compte administratif ou au compte financier unique intitulée « Impact du budget pour la transition écologique ». Cette mesure, un peu précipitée, issue d'amendements parlementaires est applicable dès 2024 alors même que le (...)

Lire la suite