Ce mois-ci
Editorial

Excès de dépenses publiques et trop-plein de règlementations: même combat !

Il n'y a pas que la dette et la fiscalité qui ne cessent de grossir, l'hypertrophie du droit est tout aussi manifeste. Comparer les deux principaux instruments de l'action publique, le financement des politiques et l'édiction de règles, est pertinent et instructif. Leur finalité est d'organiser la société, de produire des services à la population, de créer protection et sécurité. Leur commune expansion semble paradoxale car la dérèglementation était longtemps un thème à la mode et tous les programmes politiques préconisent la maîtrise des dépenses publiques et le freinage des prélèvements et de la dette. Facteurs aggravant, cette croissance n'a pas amélioré les satisfactions de la société et est souvent un signe d'impuissance publique. Preuve est faite que la poussée est forte à l'intérieur du système de gouvernement, que la demande des acteurs sociaux reste pressante et que les freins installés sont de piètre efficacité.

La question de fond n'est pas de savoir comment contrer ces év (...)

Lire la suite